Moulin rouge

Aller en bas

Moulin rouge

Message  gaeru le Jeu 8 Jan 2009 - 1:58



Date de sortie : 03 Octobre 2001
Réalisé par Baz Luhrmann
Avec Nicole Kidman, John Leguizamo, Ewan McGregor
Film américain.
Genre : Comédie musicale, Romance
Durée : 2h 6min.
Année de production : 2001



Synopsis :


A la fin du XIXe siècle, dans le Paris de la Belle Epoque, Christian, un jeune poète désargenté, s'installe dans le quartier de Montmartre. Il découvre un univers où se mêlent sexe, drogue et french cancan, mais se rebelle contre ce milieu décadent en menant une vie de bohème. Christian rêve d'écrire une grande pièce, et le peintre Henri de Toulouse-Lautrec est prêt à lui donner sa chance. Celui-ci a besoin d'un spectacle grandiose pour le Moulin Rouge et le poète est embauché pour rédiger le livret de la revue. C'est là qu'il tombe amoureux de la courtisane Satine, la star du prodigieux cabaret....

Avis :


Au début je pensais que "Moulin rouge" était une simple comédie musicale. Mais c'est en visionnant le début que je me suis bien vite rendu compte que finalement, ca avait tout l'air d'être original. Et en tant que fan de comédie musicales, je ne pouvais décemment pas passer à coté.

Original, ça l'est. Au début ça m'a fait penser a du Tim burton, dans les décors et dans la mise en scène. D'ailleurs le tout début du film montre la ville de paris comme le montrer le barbier dans les rues de fleet street. C'est à dire, en long travelling avec de rapide accélérations en avant ( j'arrive pas très bien à expliquer la comme ça mais ceux qui auront vu Sweeney Todd comprendront de quel passage je veux parler Wink ) Par contre, pendant les 30 premières minutes du film j'ai bien cru devoir arrêter le visionnage prématurément, car cette caméra épileptique a souhait est tout ce que je déteste dans les films d'actions. La ce n'est pas un film d'action, mais ça reste assez déplaisant a suivre. Mais au final au bout d'un moment on n'y fait plus trop attention et le réalisateur sait se calmer pendant les passages musicaux plus doux qui ralenti la cadence pour le plus grand plaisir des yeux. Car il faut bien avouer que ce paris là est sombre et prenant même si les scènes se passent principalement dans le célèbre cabaret parisien. Les extérieurs restent de toute beauté et envoutant comme il se doit. Le film par ailleurs, allie l'absurde au comique burlesque comme en témoigne ces drôles passages en accélérer avec les petits bruitages qui vont bien, moi ça me fait rire... Il m'en faut peu et j'assume !

Le plaisir des yeux passe aussi par la sublime Nicole Kidman. Débutant le film dans la névrose d'une courtisane ( la scène dans la chambre avec le poète pour vous en convaincre ), pour ensuite se tourner vers la douceur d'une femme. Je suis assez enthousiaste quand il s'agit d'un film avec cette actrice et pour le coup, je suis conquis. Ewan mc gregor essaye de son coté tant bien que mal à exister face à elle, son rôle de poète un peu niais sur les bords ne lui facilitant pas la tâche et je trouve que dans ce film il aura bien eu du mal à se surpasser face a la beauté envoutante de Nicole Kidman qui signe la l'un de ses plus grands rôles. Complétant le casting, John leguizamo en Toulouse-lautrec grandeur nature, Jim Broadbent ( vu dans hot fuzz ) extravagant à souhaits et un argentin narcoleptique tordant lorsqu'il s'endort en un clin d' oeil.

Mais que serait le Moulin rouge sans sa musique ? La grande originalité viens du fait que la plupart des musiques sont en fait des reprises de morceaux bien connus comme "Roxane" de Police repris à la sauce tango ou encore un medley où l'ont reconnait aisément les beatles. Mais la palme reviens sans aucun doute a la vibrante reprise de "The show must go on" de queen. Ce genre de musique qui vous fait hérisser les poils des bras ( pas très "poétiquement" dit mais bon ... ) et vous parcourt la colonne d'un frisson jouissif, en parlant bien sur du duo Kidman/gregor interprétant parfaitement "Come what may", morceaux qui vous ne laisse pas indifférent tant par sa puissante composition que par l'interprétation au diapason des deux comédiens. L'un des gros points forts de ce film car en plus d'être superbement repris, chaque musique à soigneusement étaient choisies en rapport avec la scènes dans lequel nous l'entendons. Ce qui fait que forcement en écoutant la BO sur CD, on se remémorent très facilement les scènes et les émotions dégagées par ces dernières.

Seul point qui pourrait être négatif est la niaiserie ambiante qui se dégage du film. La femme cupide qui ne jure que par l'or mais qui finira par préférer le véritable amour qui vaux plus que tout l'or du monde, le poète niais comme pas possible qui ne jure lui aussi que par l'amour plus fort que tout... Mais bon, en même temps peut on vraiment le reprocher ? Je doit être dans une bonne saison puisque pour le coup ça ne m'a pas déranger plus que ça... Je sais pas si c'est la saison aussi mais la plupart des films que je regarde ces derniers temps me mettent dans un état entre émotions et émerveillement. Moulin rouge réunissant les deux avec brio !


*****






avatar
gaeru

Nombre de messages : 619
Age : 40
Points : 43
Date d'inscription : 04/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulin rouge

Message  RiTon le Jeu 8 Jan 2009 - 16:32

J'avais bien commencer a le regardere,mais j ai pas etait bien loin ,sa ma pris la tete un peu Embarassed
Faudra que je ressaye pour voir un de ces jours ...
avatar
RiTon

Nombre de messages : 2697
Age : 52
Points : 377
Date d'inscription : 06/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulin rouge

Message  chouxx's le Mer 18 Fév 2009 - 11:02

moi g adoré c film c sur c plutôt original mais c sympa !!!Smile
avatar
chouxx's

Nombre de messages : 4
Age : 24
Points : 0
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulin rouge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum