Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  c0nst@ntine le Sam 3 Fév 2007 - 17:14

J'ai fait ceci un petit condensé de diverses sources pour faire un bref résumé des technologies qui existent dans les haut-parleurs cyclops histoire de pas mourrir trop bête lol!

Dans les domaines des enceintes une multitude de technologies existent. Je vais tenter de les passer en revue de manière simple.

Le haut-parleur électrodynamique :

Il est le plus répandus. Il utilise une membrane solidaire (attachée à) d'une bobine baignant dans un champ magnétique. La taille ainsi que la forme de la membrane dépend des fréquences que l’enceinte doit restituer: cône pour les registres de grave et de médium, dôme rigide ou souple pour les médiums et aigus.

Le haut-parleur de grave en forme de cône dispose d'une membrane qui doit être la plus rigide possible, et acoustiquement neutre. Elle est maintenue en place par 2 suspensions: la périphérique visible de l'extérieur et celle à l'arrière, nommée spider, qui maintient la bobine centrée dans l'entrefer. Les suspensions en demi rouleau offre un grand débattement, indispensable pour les HP de petit diamètre. La membrane elle-même peut utiliser de très nombreux matériaux. Chaque constructeur possède ses propres matières et ses propres technologies. Les papiers, le Kevlar (B&W, Wharfedale), fibre de verre, carbone, papiers enduits (JBL).

Il est indispensable de les monter dans une enceinte pour éviter un court-circuit acoustique entre l'avant et l'arrière de la membrane qui provoquerait une annulation de toutes les fréquences graves. Le type de coffrage le plus courant est le bass-reflex. Il copie en quelque sorte le fait de souffler dans une bouteille pour imiter une corne de brume. La longueur de l'évent (l’ouverture), sa surface et le volume interne de l'enceinte définiront la fréquence de résonance. En choisissant cette fréquence convenablement, au point où le haut-parleur de grave commence à perdre son rendement, on peut étendre sa réponse en grave d'une bonne octave. On « boost » ainsi le rendement de 3db, ce qui n'est pas rien... La courbe de réponse chute ensuite de façon plus rapide qu'avec une enceinte close.

Les enceintes closes ont une courbe de réponse qui descendra plus doucement. Elles présentent une sonorité plus homogène, avec des graves d’une plus grande profondeur mais avec moins de présence que chez les enceintes de type bass-reflex.

Parfois on ajoute un haut-parleur passif (une membrane de boomer sans bobine ni aimant) à une charge close. Cela multiplie la surface émissive et abaisse la fréquence de résonance de l’enceinte. Cette formule popularisée avec la marque Celestion et ses fameuses Ditton 66, donne des graves très profonds mais mous. Elle n'est plus utilisée aujourd'hui que pour les caissons de graves.



Le haut-parleur à dôme :

Il est généralement monté à plat, le dôme rayonne de façon très large et offre une réponse transitoire assez poussée. Placé au centre d'une surface de mise en phase (comme chez Mackie), la directivité sera beaucoup mieux contrôlée sur tout le spectre et le rendement n’en est qu’amélioré. Leur portée est limitée a quelques mètres, ceci étant du au champ très large sur lequel ils rayonnent.

Le haut-parleur à compression :

Ils utilisent une membrane en forme de dôme métallique chargée par un pavillon via une pièce de mise en phase. Le pavillon possède le meilleur rendement et surtout une bien meilleure directivité. Cette dernière est beaucoup plus réduite (60x90° pour les Tractrix, 120x90° pour les diffraction et Iwata), mais beaucoup mieux contrôlée. La portée s’en trouve également meilleure.

La technologie NXT :

Cette technologie, utilisée par Mission ou encore Elac, utilise une membrane très plate. A la place d’un cône qui bouge d'avant en arrière comme un piston, le panneau NXT vibre par petits battements microscopiques sur toute sa surface.
Par conséquent, le son diffusé par le panneau est en parfait accord avec la pièce, donnant ainsi une flexibilité de positionnement incroyable, grâce à ces caractéristiques de dispersion excellentes de sa technologie.

Le haut-parleur électrostatique :

Ce haut-parleur utilise une large membrane chargée, placée entre deux électrodes perforées. Cette technique quelques problèmes importants de directivité qui sont réglés par l'emploi de plusieurs bandes (concentriques, chez Quad, verticales chez Martin Logan). Cette une technologie peut répandue qui reste très haut de gamme, même des modèle de prix moyen reste extrêmement coûteux.

Le haut-parleur ionique :

Cette technologie utilise une ionisation de l'air modulée en hautes fréquences. L'amplificateur module alors la taille de la bulle de plasma avec une porteuse de plusieurs centaines de kHz. La taille de la bulle limite la restitution des fréquences basses à environ 5 kHz. Le tweeter ionique est idéal sur le plan théorique, mais reste le moyen de reproduction d’aigu le plus coûteux.


Le haut-parleur à ruban :

Inventé dans le courant des années 20, il ne sera réellement stable que dans les années 70 avec la commercialisation des enceintes ESS. Un nouveau brevet (Heil) en 1973 permet la construction d'un médium aigu avec une membrane en mylar. Cette technologie est très peu répandue. Les plus grands systèmes à ruban se retrouvent sur les enceintes Magnepan. Ces excellentes enceintes sont très coûteuses et difficiles à driver en raison de leur impédance basse et irrégulière. (Source de ce paragraphe Son-Video)
avatar
c0nst@ntine

Nombre de messages : 142
Age : 32
Points : 0
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  c0nst@ntine le Sam 3 Fév 2007 - 21:59

Hey ben ca poste pas des masses Neutral Crying or Very sad Exclamation Laughing
avatar
c0nst@ntine

Nombre de messages : 142
Age : 32
Points : 0
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  tof le Sam 3 Fév 2007 - 23:50

c'est un bon sujet je le trouve interessant. faut le mettre en post it
avatar
tof

Nombre de messages : 3384
Age : 37
Points : 841
Date d'inscription : 19/05/2006

http://www.passionduson.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  c0nst@ntine le Dim 4 Fév 2007 - 12:55

tofestla a écrit:c'est un bon sujet je le trouve interessant. faut le mettre en post it

Oui ca serait plus pratique ainsi on ne le ratte pas Very Happy
avatar
c0nst@ntine

Nombre de messages : 142
Age : 32
Points : 0
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  infinity le Lun 12 Fév 2007 - 22:12

tres bonne initiative d'expliquer les differentes membranes des hp ,complet ,net et precis ,bravo Cool

mais quelles sont les avantages et les inconvenients de chaqu'un de ces transducteurs (reponse impulsive ,tenue en puissance ,directivité ect...) scratch
avatar
infinity

Nombre de messages : 878
Age : 56
Points : 6
Date d'inscription : 07/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes technologies des Haut-Parleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum